Catégories de questions d'infirmiers libéraux

Pour vos annonces de remplacements, découvrez

canard

Delais pour arrêter de s’occuper d’ un patient

Jan

25

2013

Un cabinet souhaite arréter de s’ occuper d’ un patient , elles ont envoyé un AR avec un délais de 15 jours.
La personne qui s’ occupe de ce patient nous a contacte mais nous trouvons que le délais est court pour nous organiser et aussi pour le patient pour retrouver un cabinet.

Étiquettes : , , , , , , ,

Dans : La Collaboration Question posée par [7 Grey Star Level]

Je crois que légalement il faut avertir le patient et lui fournir la liste des infirmiers du departement..nous sommes dans un système libéral, le client choisi son cabinet , son infirmier , mais nous aussi pouvons et choisissons notre patientel! nous ne sommes pas un service public!

Answers Réponse par: colostrhom [889 Orange Star Level]

personellement, nous avons cesser la prise en charge d’une patiente diabetique car elle ne s’impliquait pas dans son traitement(absence repete lors de nos passages pour ces dextro et injection.. ne se presentait pas ces rdv chez son medecin ttt lors que c’est nous qui les prenions avec elle…)
Donc, on ne peut cesser les soins que nous effectuons qu’a la fin de l’ordonnance en cours, l’avertir avec une lettre recommandee de la cessation de la prise en charge, et si possible lui trouver un autre cabinet. infirmier… Dans notre cas, nous ne l’avons pas fait car cette patiente avait deja ete pris en charge par 3 cabinets differents qui apres chaque hospitalisation avait refuse de la reprendre en charge, nous avons donc joinds la liste de tous les cabinets pouvant realiser les soins…
nous avons fait des copies de nos couriers que nous avons envoyes a son medecin ttt, diabetologue et ainsi qu’a sa caisse d’affiliation..
Mais se qui est sur et la cpam me l’a redit et que nous ne pouvons cesser les soins qu’a la fin de l ordonnance qui nous sert…

Answers Réponse par: camille.38 [200 Blue Star Level]

j avais notion d un relai par un autre cabinet avant de pouvoir arreter une prise en charge mais je ne suis pas certaine de ma source

Answers Réponse par: loyada [2966 Orange Star Level]

J’ai la même notion que loyada… Pour arrêter de s’occuper d’un patient on doit lui trouver un relais pour la continuité des soins et continuer jusqu’à ce que ce relais se mette en place…

apparement rien de légal n’est défini après il apparait souvent un délai de 15j avec accusé de reception appel du dr traitant et liste des IDEL aprés tout dépend de l’entente inf/patient

on peutaussi cesser les soins au retour d’une hospit c’est ce qu’on a fait ) et tout dépend des soins ! si c’est une oilette ,ce n’est pas un soin d’urgence ,rien à voir avec un diabète ,cancer ou autre pathologie

personnellement dans mon cabinet nous avons cessé la PEC d’un patient et on a attendu le relais d’un autre cabinet pour ne plus y aller; je pense que la logique est d’attendre un relais mais envoyer un AR me semble fort et je ne suis pas sur que se soit une pratique digne de notre profession

Answers Réponse par: Alex38 [52 Blue Star Level]

je suis du même avis qu’alex! je fournirais la liste des cabinets infirmiers et continuerais les soins en attendant le relai!

je trouve qu’il y a encore beaucoup de bonne soeur dans notre boulot!!
je pense que les AR sont nécéssaires pour se couvrir ALEX, le jour que tu seras au tribunal et que les gens diront qu’ils n’ont rien reçu de ta part…et tu ne pourras rien prouver…tu verras ..non assistance à personne en danger…et la tu regrettera ton AR !

digne ou pas nous devons nous protèger!

perso notre deleguee cpam rejoinds colostrhom (desolee alex), maitre mot protection!!!! et puis tu peux envoyer un courrier avec un AR sans que se soit mal pris. pour La patiente a qui ont n’a cesse les soins, on n’a garde des relations tres cordiales.

j’ai du arreter les soins chez un patient qui me menaçait, je me suis pas embete, on cotise à une PJ, je l’ais appelé, elle m’a donnée le modèle du courrier à faire, joindre les numéros des autres IDEL du secteur et m’a fixé le délais à 1 mois car elle a estimé que c’etait une PEC lourde et donc il fallait le temps que les autres cabinets s’organisent. courrier envoyé en AR mais en aucun cas elle m’a fait envoyé copie au médecin, a la caisse ou je ne sais trop quel autre organisme. tant que ma PJ est contente moi ça me va!!!

il me semble que l’on doit fournir au patient (que l’on ne peut plus prendre en charge) la liste des cabinets près de chez lui susceptible de prendre le relai. Maintenant si on peut prouver que le patient est ingérable pour diverses raisons on n’est pas tenu de le faire. L’incompatibilité relationnelle (agressivité, absence répétée, insultes et autres…) et médicale (non respect du traitement associé à notre passage, absence au domicile répété, etc…) avec le patient nous donne une raison suffisante abandonner la prise en charge. Un coup de fil au médecin traitant et la sécu et il se débouille. On n’est pas là pour subir cela au quotidien.
Un patient m’a séquestré chez lui et m’a menacé et a tenté de me frappé, je l’ai planté sans préavis. Que quelqu’un vienne me dire quelque chose! Aux dernières nouvelles il n’a pas trouvé un autre cabinet…il a usé tout le monde.

Merci pour vos réponses. Nous avons pu trouver un arrangement avec l’ autre cabinet.

Répondre à la question

Vous devez être connecté pour poster une réponse.

Pas encore membre ? Je m'inscris ! »

gifBlanc728x90