Catégories de questions d'infirmiers libéraux

Pour vos annonces de remplacements, découvrez

canard

administration de goutte orale

Jan

20

2014

bonjour,
j’ai une patiente qui doit prendre des gouttes orales tous les soirs. elle est incapable de les prendre seule. l’Ide ne passe pas pour l’instant mais elle veut bien passer pour donner les gouttes tous les soirs en cotant 1 AMI1. mais travaillant dans un ssiad, mes aides-soignantes passent tous les soirs auprès de cette patiente et pourraient administrer les gouttes, mais en ont-elles le droit ? l’ide libérale me dit que non mais cela l’arrangerait bien quand même si mes aides soignantes le faisaient. qu’en pensez- vous ? je ne sais pas si c’est vraiment le bon forum pour poser
ce genre de question mais je fais appel à votre expérience. merci d’avance.

Dans : Cotation Question posée par [13 Grey Star Level]

en principe elles ne peuvent pas ….mais en principe ,les AUX donnent bien les comprimés ….. faut pas exagerer je trouve

Answers Réponse par: joelle capdeville [1560 Orange Star Level]

moi aussi je trouve que c’est exagéré de dépenser environ 150 € par mois juste pour administrer des gouttes mais tout est question de responsabilités ! en tout cas, merci pour votre réponse.

Je pense que cela dépend de quoi il s’agit comme traitement… Tu peux préciser?

bonjour, en fait il s’agit d’un antidépresseur en goutte. et je me suis renseigné aujourd’hui auprès de l’association de ssiad dont je suis membre et j’ai eu une réponse claire et précise : les aides-soignantes n’ont pas le droit d’administrer des traitements non préparés par l’ide, donc je vais être obligé de payer !

ben administratrice d’un SSIAD je vous donne le conseil suivant :n’acceptez pas dans ce cas de patients ayant besoin d’une IDEL tout les jours ,le prix de journée alloué ne le permet pas

oui c’est clair ! mais quand c’est un patient que l’on a déjà en charge, il est difficile de cesser une prise en charge juste pour une histoire de goutte ! surtout que ce patient n’a pas d’autre moyen d’être suivi.

bEN L’IDEL qui donne le traitement doit prendre en charge le nursing d’autant que si pas de troubles psy il n’y a pas de prise en charge de cet acte ,le patient doit le payer

Répondre à la question

Vous devez être connecté pour poster une réponse.

Pas encore membre ? Je m'inscris ! »

gifBlanc728x90